Songe à la douceur de Clémentine Beauvais



CLÉMENTINE BEAUVAIS
Songe à la douceur
EDITION Sarbacane (Exprim') - A PARAÎTRE LE 24 AOÛT 2016 - 239 PAGES

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a quatorze ans, il en a dix-sept ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? C’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc en vers, pour en garder la poésie.

Ma chronique :

Êtes-vous prêt à tester une expérience peu commune? Un roman un vers, vous allez me dire que d'accord, c'est atypique mais ça existe. Oui mais un roman jeunesse en vers, racontant une histoire d'amour, vieille de 10 ans, qui voit les années passées, et qui ne sait d'ailleurs plus si le mot amour à sa place entre les deux êtres concernés? Ah là vous êtes coincés ! Et bien, Clémentine Beauvais a pris son stylo (ou son clavier, je ne lui ai pas encore posé la question tiens) et s'est décidée pour se lancer dans cette aventure où tout mot rime avec son prochain. Un roman en vers libre, je crois que je ne me suis jamais autant régalée à lire une histoire, avec cette musicalité qui revenait sans cesse chanter à nos oreilles de lecteur attentif et pris dans ce tourbillon de sentiments d'adolescents devenus adultes et bien différents d'il y a 10 ans auparavant (ça rime presque, comme quoi, ça inspire !). Tatiana et Eugène sont des personnages communs, tellement humains dans leurs réactions qu'il est difficile de ne pas s'y attacher et de les abandonner en reposant le livre, de les laisser avec cette narratrice qui nous torture à tout savoir et donc à nous faire languir pour ne pas précipiter les choses, comme elle dirait si bien...  Une narratrice qui s'efface quand il faut, qui n'est pas omniprésente, laisse les personnages faire leur bonhomme de chemin en leur parlant tout de même de temps en temps, en jouant le rôle de bonne conscience qui les rappelle à l'ordre dans leur moment de doute ou de cafard. Le côté amourette de jeunesse, couplé aux vers et leur musicalité, donne au roman un côté magique et beau, qui nous émeut et nous donne le sourire face à cette nostalgie. J'ai à la fois tellement de choses à  vous dire à propos de ce roman, et à la fois j'aimerai garder le mystère entier pour que vous savouriez cette lecture de la première lettre aux derniers points. Ah oui, petite remarque, attention à la fin, qui laisse d'ailleurs sur sa faim, qui nous ferait étriper cette petite narratrice puis on se dit qu'au final, ça va, elle est pardonnée, elle a raison de terminer son récit de cette manière. Bref, vous l'aurez compris, je suis tombée sous le charme de Songe à la douceur, l'auteure m'ayant déjà conquise avec Les petites reines, elle m'a prouvé que son talent était beaucoup plus large et plus travaillé, qu'elle mérite sa place au milieu des auteurs à ne pas louper. Alors n'hésitez plus, lancez-vous dessus dès sa sortie, réservez le, en tout cas ne le manquez pas car vous le regretteriez, croyez-moi, c'est une petite voix qui me l'a assuré... Un petit mot pour la fin? Vive les rimes qui m'inspirent, vive l'été pour se laisser bercer par cette épopée et vive les éditions Sarbacane et leurs romans qu'on acclame !


10 commentaires:

  1. Ce roman me donne tellement, mais TELLEMENT envie, je pense que je vais m'empresser dessus à sa sortie..

    RépondreSupprimer
  2. Tu me donnes envie de découvrir ce roman, il a l'air super pour l'été. :)

    RépondreSupprimer
  3. Ce roman a l'air vraiment pas mal au niveau du style et de l'histoire. Je ne connaissais pas, mais pourquoi pas ! Je n'ai jamais lu de livre de l'auteure (Les petites reines ne me tente pas), ce serait l'occasion ! Merci pour cette découverte. :)

    RépondreSupprimer
  4. J'avais bien aimé Les petites reines donc celui-ci me tente bien aussi !

    RépondreSupprimer
  5. Ce livre me tente tellement ! Un roman en vers c'est forcement quelque chose à tester :)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai très très envie de découvrir cette auteure, notamment avec "Les petites reines", mais aussi avec ce nouveau roman grâce à ta chronique :D

    RépondreSupprimer
  7. Rien que le titre et la couverture me donnent incroyablement envie. D'ailleurs, je n'ai lu aucun résumé, je ne suis même pas sûre d'avoir compris de quoi ça parlait. Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire Les petites reines, en plus, alors j'aimerais vraiment me procurer celui-ci !

    RépondreSupprimer
  8. Une des sorties que j'attends le plus, j'ai tellement hâte !!!

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !